Masque Pende

Dans sa communication au cours de la 29ème réunion du Conseil des ministres tenu à Kinshasa, vendredi 29 novembre 2021, le Président Félix Tshisekedi a abordé la question du recouvrement du patrimoine congolais à travers le monde. L’accent est mis sur le Musée Royal d’Afrique Centrale de Tervuren, qui regorge une grande quantité des plus belles œuvres de la RDC, d’une valeur inestimable.

Saluant la coopération des autorités Belges, Félix Tshisekedi a insisté sur la nécessité de voir ce processus de rapatriement se libérer de toute passion et s’inscrire dans une nouvelle politique culturelle fondée sur le respect mutuel.

Le retour de ces œuvres redonnerait non seulement aux Congolais mais aussi aux Africains l’affirmation de leurs identités. Il encouragera la compréhension mutuelle et permettra d’animer un dialogue interculturel et inter générationnel.

Pour que le processus aboutisse, le Président congolais a instruit le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, de créer une Commission nationale de politique commune pour le rapatriement du patrimoine culturel Congolais.

Cette Commission devrait inclure toutes les parties prenantes, notamment : les

Ministères impliqués, des Experts, des scientifiques, des Chefs Coutumiers, des autorités traditionnelles, Monarques, etc.

L’objectif étant de mener des discussions approfondies sur la mise en œuvre d’une politique nationale cohérente sur la stratégie du rapatriement et les préalables requis pour la réussite d’une réappropriation et valorisation de notre patrimoine.

Le thème de son mandat à la tête de l’Union Africaine étant « Art, culture et patrimoine : Leviers pour construire l’Afrique que nous voulons », Félix Tshisekedi doit tout faire, avant de passer le fanion à son successeur, pour que le patrimoine congolais soit restitué.

Gel Boumbe

Leave a Reply

Your email address will not be published.