Attentat à Kampala

Après le double attentat qui a secoué Kampala mardi 16 novembre, faisant 3 morts, le porte-parole de la police Fred Enanga a déclaré que 5 présumés ADF ont été neutralisés dont 4 à Ntoroko, et une vingtaine d’autres personnes ont été interpellées.

En effet, poursuivant ses investigations sur cette attaque meurtrière dans la capitale ougandaise, perpétrée par les terroristes islamistes d’ADF-MTM, la police ougandaise a rendu public un rapport, jeudi 18 novembre dernier, faisant le bilan à mi-parcours des opérations menées dans la rechercher les auteurs et co-auteurs impliqués dans ces attentats terroristes.

Soldats ougandais transportant un blessé

Rappelons que, mardi 16 novembre dernier, 3 personnes avaient péri aux côtés de 36 blessés à la suite des explosions de deux bombes en plein centre-ville de Kampala.

Très bouleversé par ces événements malheureux, le président ougandais Yoweri Kaguta Museveni avait exhorté à ses compatriotes à demeurer vigilants et de se surveiller mutuellement au niveau des points d’entrée des parcs, églises, mosquées, marchés et d’autres lieux publics pour prévenir les éventualités. Lire aussi:Ouganda : 3 morts et 33 blessés dans un double attentat à Kampala

Venatche Ndaliko/Beni

Lire :  A Luanda, Joao Lourenco et Félix Tshisekedi obtiennent l'échange de prisonniers entre le Rwanda et l'Ouganda

Leave a Reply

Your email address will not be published.