Attentat à Kampala

Trois personnes ont trouvé la mort ce mardi à Kampala (Ouganda) à la suite d’un double attentat.

En effet, dans la matinée de ce mardi 16 novembre, un Kamikaze a surgi au commissariat de la police de la capitale ougandaise, et au parlement où il a fait exploser deux bombes.

D’après Fred Enanga porte-parole de la police à Kampala, trois personnes ont trouvé la mort au cours de ce double attentat-suicide, qui aussi fait plus de 30 blessées.

La même source renseigne que l’attentat a été lancé par un groupe armé local qui a des liens avec le groupe D’Allied Democratic Forces (ADF), une rébellion responsable des violences à Beni et Ituri en République démocratique du Congo.

Cet attentat intervient après des attaques attribuées aux ADF dans certains districts Ougandais.

Azarias Mokonzi

Lire :  Beni : plus de 917 civils tués depuis le début des opérations (CEPADHO)

Leave a Reply

Your email address will not be published.