Félix Tshisekedi

Le Président Félix Tshisekedi a franchi le Rubicon et décide d’investir 12 sur 15 membres de la commission électorale nationale indépendante (CENI) récemment entérinés par l’Assemblée nationale. Dans son message diffusé par la télévision publique RTNC, ce vendredi 22 octobre, Félix Tshisekedi a exhorté les nouveaux membres de la CENI à travailler pour l’organisation des élections dans le délai constitutionnel.

« Nous ne pouvons pas après avoir choisi la compétition et ses règles y afférentes nous en soustraire, nos divergences loin d’être des faiblesses, sont plutôt l’illustration de notre vitalité Démocratique. Au regard de tout ce qui précède, j’ai décidé de signer l’ordonnance désignant les membres du nouveau bureau de la commission électorale nationale indépendante. J’exhorte vivement ces derniers à œuvrer pour l’organisation des élections libres, Démocratique et transparentes dans le délai constitutionnel », a le chef de l’Etat congolais.

Pour rappel, l’Assemblée nationale a entériné 12 sur 15 membres de la nouvelle équipe dirigeante de la CENI, après l’adoption du rapport de la commission chargée d’examiner les dossiers individuels des candidats.

La nouvelle équipe de la CENI est ainsi constituée :

• Kadima Kazadi Denis : Président (Société Civile) ;

• Ilanga Lembow Bienvenu : Premier Vice-président (Majorité) ;

•Madame Nseya Mulela Patricia : Rapporteur (Majorité) ;

• Muhindo Mulemberi Vahumawa Paul : Rapporteur Adjoint (Majorité) ;

• Birembano Balume Sylvie : Questeur Adjoint (Majorité)

• Lupemba Mpanga Ndolo : Membre de la plénière (Majorité) ;

• Boko Matondo Fabien : Membre (Majorité) ;

• Ditu Monizi Blaise : Membre (Opposition) ;

• Bimwala Mampuya Roger : Membre (Société Civile) ;

• Ngalula Joséphine Membre (Société Civile) ;

• Bisambu Mpangote Gérard : Membre (Société Civile) ;

• Omokoko Asamoto Adine D’or : Membre (Société Civile).

Notons que trois postes réservés à l’opposition sont restés vacants, cette dernière ayant dénoncé la manière dont le processus s’est déroulé, dans le cafouillage dans le seul but de mettre en place une CENI aux ordres. Le parti Ensemble pour la République via ses groupes parlementaires MS-G7 et AMK et Alliés a également dénoncé la même chose et n’a pas désigné officiellement ses délégués mais un de ses élus a été désigné au poste de rapporteur adjoint.

lire aussi: Assemblée nationale : dans la confusion générale, le Président Mboso fait entériner les futurs animateurs de la CENI

Leave a Reply

Your email address will not be published.