Denis Kadima

C’est dans une salle des Congrès surchauffée au milieu des sifflets d’une partie du public et des bousculades, que le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso Nkodia Mpuanga, a fait lire et entériner le Rapport de la Commission dite paritaire sur le choix des futurs animateurs de la CENI.

Dans une plénière désertée par les députés du FCC et de Lamuka (opposition), ainsi que des élus proches de Moïse Katumbi, l’adoption de ce Rapport contesté est passée comme une lettre à la poste, par la majorité des élus de l’union sacrée, qui ont été préalablement conditionnés la veille, au cours d’une rencontre stratégique dans un hôtel de la place.

L’adoption de ce Rapport, déjà considéré comme un véritable coup de force par l’opposition, augure des jours et des semaines agitées au sein de la classe politique congolaise, d’ici la tenue des prochaines échéances électorales prévues en principe pour fin 2023. lire aussi: CENI et élections de 2023 : une délégation de Lamuka au Parlement européen

Leave a Reply

Your email address will not be published.