Colonel Shiro Nsimba

L’administrateur militaire du territoire d’Irumu (Ituri), le colonel Siro N’simba a entamé depuis jeudi 14 octobre dernier une série de tournées pour échanger avec ses administrés victimes des atrocités commises par les combattants ADF, animé par le souci majeur de renforcer le mariage civils-militaires pour une éventuelle pacification du territoire.

En plein meeting dans les villages Bavon Kutu et Bandiboli, le colonel Siro N’simba a appelé la population locale à résister face aux attaques rebelles, mais aussi d’utiliser le numéro vert pour des interventions rapides et urgentes des forces de sécurité et de défense. Il a également demandé aux populations ayant fui leurs agglomérations de les regagner car la situation sécuritaire est déjà sous contrôle des Forces armées de la République Démocratique du Congo.

Du côté de la population locale, c’est un ouf de soulagement et réitère son soutien indéfectible aux FARDC dans le but de pacifier cette zone, toute fois cette population recommande à l’armée de chaque fois suivre le mouvement des casques bleus de la Monusco sur le champ de bataille, car soupçonnée par cette même population d’être de mèche avec l’ennemi.

Précisons que le territoire d’Irumu en province de l’Ituri continue de faire face aux multiples formes de violences perpétrées par les groupes armés dont le plus redoutable ADF. Lire aussi: Ituri : Plusieurs écoles ne fonctionnent pas à Irumu à cause de l’’insécurité

Venatche Ndaliko/Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.