Assemblée nationale RDC

Les députés nationaux examinent ce mercredi 29 septembre 2021 à huis clos le rapport de la commission défense et sécurité consacré à l’évaluation de l’état de siège dans l’Ituri et le Nord-Kivu.

Plusieurs députés avaient réclamé l’examen de ce rapport afin de revoir les stratégies sur le terrain face aux multiples attaques des ADF dans les territoires de Beni (Nord-Kivu) et d’Irumu (Ituri).

A la plénière du jeudi 23 septembre dernier, le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso avait indiqué qu’il pourrait inviter les ministres concernés par l’état de siège lors de l’examen de ce rapport.

« J’ai pris du temps parce que je voudrais que les ministres qui ont été en commission pour enrichir nos enquêtes, nos évaluations, s’ils ont du temps, puissent venir », avait déclaré Christophe Mboso, indiquant que le rapport sera transmis au Chef de l’Etat.

Au moment où certains souhaitent que l’état de siège soit recadré, après l’examen de ce rapport, d’autres en revanche estiment qu’il faut lever cette mesure qui n’a pas donné des résultats escomptés. Et pour cause, les groupes terroristes ont multiplicité des actions contre les populations civiles.

On se souviendra que dans sa communication à la 76e Assemblée générale des Nations-Unies, le Président Félix Tshisekedi s’était réjoui des résultats déjà réalisés depuis la proclamation de l’état de siège dans ces deux provinces. D’après lui, l’état de siège ne sera levé que lorsque les circonstances qui l’ont motivé disparaîtront. Lire aussi : Etat de siège : déjà la 8ème prolongation

Lire :  Assemblée nationale : 10 jours accordés à la commission PAJ pour l’examen approfondi de la loi électorale initiée par le G13