Jean-Claude Vuemba

Le président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central, Jean- Claude Vuemba, s’est rendu à Lubumbashi dans le Haut Katanga pour réconforter la famille biologique de feu Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza, décédé le 21 août dernier en Angola. 

Dans la capitale cuprifère, JC Vuemba a visité l’ex-prison d’Élisabethville, aujourd’hui Prison centrale.

C’est dans le seul souci de rendre un vibrant hommage au fondateur de l’église Kimbanguiste, Mfumu Simon Kimbangu, que ce grand notable Ne Kongo a consacré toute une journée à visiter tous les endroits de la prison.

Kimbanguiste de confession, Jean-Claude Vueba n’a pas voulu rater cette opportunité de voir où le prophète Simon Kimbangu avait été incarcéré.

Visite guidée de la prison d’Elisabethville

Le représentant provincial de l’église kimbanguiste dans le Haut-Katanga, le Révérend Justin, a servi de guide à ce fervent fidèle de l’église kimbanguiste qui a visité tous les endroits en commençant par la cellule où le prophète Simon Kimbangu avait été fouetté et différentes autres parties de la prison. Il a visité le puits d’eau salée, la cellule où Simon Kimbangu avait été placé durant 7 jours, celle de 20 ans, ainsi que celle de 10 ans.

L’honorable Jean- Claude Vuemba a terminé sa visite par la signature du livre d’or, avant de déposer sa gerbe de fleurs sur le sanctuaire de sapin 2, où repose à jamais le prophète Simon Kimbangu.

Ravi de sa visite, dans cette institution pénitentielle, le président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central a exprimé sa joie en ces termes : « Nous, nous sommes nés parce que Simon Kimbangu a été là. Sinon nos parents, n’auront jamais dû avoir la quiétude d’avoir les enfants que nous sommes, les petits enfants, les arrière-petits-enfants ainsi que l’éternité ici au Congo. Ce pèlerinage était un acte de foi, un acte de reconnaissance envers la destinée que le Seigneur Jésus-Christ a transmis à notre prophète Mfumu Papa Simon Kimbangu », a dit Jean-Claude Vuemba.

Lire :  RDC : une commission ad hoc mise en place pour préparer la visite papale

Il a également posé la question de savoir s’il existe un homme qui a vécu pendant 30 ans, comme Mfumu Simon Kimbangu jusqu’à venir au sanctuaire.

« Quel noir l’avait déjà vécu ? Et même quel homme blanc, à part le Christ Jésus qui a même été humilié sur la croix à Golgotha. C’est pour cela, demain ne nous appartient pas. Demain appartient à Dieu », a-t-il ajouté.

Gel Boumbe