Cour des comptes siège

La gestion des fonds alloués à la covid-19 au Kasaï Oriental sera passée au crible par la Cour des comptes, dont une délégation séjourne depuis le week-end dernier à Mbuji-Mayi (chef-lieu de la province).

Selon le magistrat conseiller à la Cour des comptes et chef de cette délégation, Simon-Pierre Endjonga Eale, le gouvernement a reçu du Fonds monétaire international (FMI) un fonds à hauteur de 364 millions USD dans la lutte contre la COVID-19.

« Nous sommes venus informer que la Cour des Comptes est arrivée ici à Mbuji-Mayi pour un audit de gestion des fonds COVID-19. Vous savez que la RDC avait pris des mesures lors de l’apparition de cette maladie. La gestion de cette maladie a impacté négativement sur notre balance de paiement. Il y a des fonds qui ont été reçus par la RDC du FMI à hauteur de 364 millions USD et ces fonds-là doivent être justifiés », a-t-il déclaré, précisant que lorsque le gouvernement a reçu cette somme, il a envoyé une certaine quantité aux provinces dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. 

« Présentement, le gouvernement central est en train d’attendre un financement de l’ordre d’environ 1 milliard et demi USD toujours de la part du FMI », a poursuivi Simon-Pierre Endjonga Eale, avant de conclure :

« Mais parmi les conditions pour le décaissement de ce fonds, il y a l’audit/contrôle des fonds perçus antérieurement de la même institution. Nous sommes ici pour faire cet audit. Avoir toutes les informations nécessaires, si la province a reçu ces fonds, et savoir comment elle a géré ces fonds ». Lire aussi: Covid-19 : le Gouvernement allège les mesures de restriction

Leave a Reply

Your email address will not be published.