PAM donne du cash aux victimes du Covid-19

Le Programme alimentaire mondial (PAM), en collaboration avec ses partenaires dont les USA et le Royaume Unis, a procédé la semaine dernière, à la deuxième phase de distribution du cash, aux victimes de la pandémie de Covid-19 au village Kindundu centre, situé dans la commune de la Nsele, dans la ville de Kinshasa.

Le projet procède des enquêtes menées par le PAM et ses partenaires dans la commune de Nsele où six airs de santé les plus pauvres et vulnérables ont été sélectionnés et ciblés pour le début de ce projet pilote. Il s’agit de Kinduti ; Mpasa 1 ; Mpasa 2 ; Mikonga ; Dingidingi et Kindundu. Après évaluation, il a été constaté un impact socio-économique négatif de la crise sur les populations ciblées.

L’objectif principal poursuivi en posant cet acte, est d’arriver à aider les ménages vulnérables très affectés par la crise pandémique. Le projet pourrait s’étendre dans d’autres communes ou d’autres villes du pays, en fonction de la disponibilité de financements, confirme l’un des responsables du PAM.

Pour rappel, dans la première phase du projet qui avait commencé depuis le mois de février 2021, avait duré six mois. La distribution du cash a été généralisée. Tous les ménages au niveau de six airs de santé, identifiés dans les 64 Cellules d‘animation communautaire (CAC), avaient bénéficié de cette aide, en tenant compte de la taille de ménages (de 1 à 15 membres).

Armel Langanda

Leave a Reply

Your email address will not be published.