Moise Moni Della

Moïse Moni Della, un cadre du parti Ensemble de Moïse Katumbi, a décliné sa nomination au poste de Censeur dans le Comité de gestion de l’OGEFREM (Office de gestion du fret multimodal), lui octroyé la semaine dernière par le ministre des Transports et Voies de communications Chérubin Okende, lui-même membre du même parti.

Dans une lettre adressée au ministre et rendue publique dimanche, Moïse Moni Della, un proche du Président Moïse Katumbi, indique que « les récentes tentatives de déstabilisation de Moïse Katumbi à travers l’indécente proposition de loi Tshiani/ Pululu, soutenue par une partie de l’union sacrée, ont fini par me dissuader d’assumer ce rôle de Censeur… »

Le parti Ensemble, en coalition avec l’UDPS du Président de la République Félix Tshisekedi au sein du Gouvernement de l’union sacrée, sont plongés ces derniers temps dans une sorte de crépages de chignons, après le dépôt au Parlement par un proche du Chef de l’Etat, Noël Tshiani et le député Nsingi Pululu, étiqueté union sacrée, d’un projet de loi verrouillant l’accès au poste de Président de la République, que le parti Ensemble accuse d’être discriminatoire contre leur leader. Lire aussi: Projet de loi Tshiani : mise en garde des députés d’Ensemble

Leave a Reply

Your email address will not be published.