Jacky Ndala, un proche de Moïse Katumbi enlevé à Kinshasa

Jacky Ndala, ancien chroniqueur de musique et Président de la Ligue des jeunes du parti Ensemble de Moïse Katumbi, a été appréhendé dimanche à la sortie de son domicile à Kinshasa par des hommes en armes à bord d’un véhicule, et conduit vers une destination jusque-là inconnue.

Jacky Ndala avait fait dernière l’actualité par ses critiques enflammées contre les défenseurs d’un projet de loi visant à verrouiller l’accès aux postes de souveraineté au profit des seules personnes nées de père et de mère congolais, un dispositif perçu comme une tentative d’écarter certains hommes politiques de la course à la présidence, dont Moïse Katumbi.

Depuis samedi dans la soirée, dans un audio devenu viral sur les réseaux sociaux, l’intéressé faisait part des menaces de mort contre sa personne reçue dans son téléphone, ainsi que des passages réguliers des individus non identifiés mais armés, aux abords de son domicile.

Son parti Ensemble pour la République, par la bouche de son Vice-président à la Ligue des jeunes Papy Mbaki, a appelé à la libération de son cadre, accusant le régime en place de violations des libertés publiques. Lire aussi: Projet de loi Tshiani : mise en garde des députés d’Ensemble

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.