Beni ville

Plusieurs maisons ont été cambriolées par des hommes armés dans la nuit de mercredi à jeudi 15 juillet dans les cellules du quartier Ngongolio dans la commune de Mulekera.

Selon Éric Kawa Ngoy, conseiller communal de la jeunesse, ce cambriolage a causé la perte de plusieurs biens, notamment de l’argent, des bijoux, des télévisions, des téléphones, des ustensiles de cuisine et autres biens.

Il propose que des positions de la police soient renforcées dans cette commune.

 « Parmi les grandes recommandations, nous réitérons qu’on puisse élargir les positions de la police un peu partout dans notre commune. Ça va permettre de savoir qui commande, qui appeler rapidement, c’est important ! », indique Éric Kawa.

Le conseiller communal de la jeunesse de Mulekera ajoute que des patrouilles mixtes doivent être organisées fréquemment dans le but de réduire les dérapages.

« Mais aussi, ceux qui sont affectés dans les patrouilles, qu’on ait le temps de les surveiller. Auparavant, lorsqu’il y avait les patrouilles mixtes, il n’y avait pas assez de dérapages. On savait qu’on allait poser la question à qui. Les amis de la MONUSCO qui étaient en train de sillonner ici on ne les voit plus, on ne sait pas pourquoi. Qu’ils viennent avec nos services, parce que, lorsqu’il y a ces éléments de la paix parmi nos policiers, parmi nos militaires des FARDC, il y a une certaine confiance qui s’installe, et souvent, il n’y a pas de dérapages, ça c’est un constat », renchérit-t-il.

Cette situation intervient après une période d’accalmie d’au moins trois semaines. Lire aussi: Beni : 72 personnes interpellées dans une opération de bouclage FARDC/Police

Lire :  Goma : découverte d'un corps sans vie ce mercredi matin à Ndosho

Infocongo.net/Radiookapi.net