Beni : pénible reprise des cours à Mai-Moya, après incursion des miliciens ADF

Suspendue depuis le 1 juin dernier suite à l’incursion des combattants ADF, les cours peinent à reprendre dans des écoles de la localité de Mai-Moya, une agglomération située dans le groupement de Bambuba Kisiki, du territoire de Beni, en province du Nord-Kivu.

En effet, les parents d’élèves et écoliers sont priés de mobiliser leurs enfants pour qu’ils reprennent le chemin de l’école à dater de ce mercredi 23 juin 2021 pour sauver l’année scolaire dans cette partie du territoire de Beni. Ceci ressort d’une réunion du comité local de sécurité élargi aux composantes de la société civile tenue lundi 21 juin dernier.

Sangayo Malyayuma, vice-président de la société civile du groupement Bambuba Kisiki, soutient que les autorités compétentes ont déjà défini des mécanismes pour la sécurisation des écoles et encourage les parents d’élèves à envoyer leurs enfants à l’école pour sauver cette année.

Il appelle par ailleurs les autorités compétentes à renforcer les dispositifs sécuritaires dans cette zone pour la protection des civils.

Rappelons que lors du dernier passage des rebelles ougandais de l’ADF à Mai-Moya, on avait déploré 5 morts parmi lesquels une enseignante, aux côtés d’une dizaine d’élèves emportés par ces assaillants, dont un nombre important demeure en captivité.

Venatche Ndaliko/ Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.