Ituri : Des dizaines de déplacés de guerre kidnappés par les ADF dans le groupement Rubingo

30 personnes ont été prises en otage par les rebelles Ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF) la nuit de samedi à ce dimanche 20 Juin, près de Tchabi, dans la chefferie Behema-Boga, en territoire d’Irumu (Ituri).

Ces personnes ont été prises en otage lors d’une incursion de ces rebelles dans 3 villages du groupement Rubingo, près de Tchabi. D’après le président de la société civile de Boga, ces assaillants ont aussi blessé deux personnes lors de leur passage sanglant.

Cependant, pour monsieur Katho 2 chef de la chefferie Behema-Boga, qui a aussi rapporté cette nouvelle, ces victimes du rapt qui demeurent en captivé étaient des déplacés de guerre ayant fui les violences armées des ADF à Boga, où des morts ont été enregistrés il y a peu. « Ils sont au nombre de 30 et nous ne savons pas leur suite, s’ils sont en vie ou morts », a-t-il expliqué.

Notre source renseigne que ces rebelles se servent de certaines gens de la communauté Banyabwisha pour exécuter les civils. L’insuffisance des troupes dans cette région serait aussi à la base de cette énième incursion sanglante, c’est pourquoi il demande le renforcement des effectifs militaires pour empêcher ces assaillants de commettre leurs exactions sur la population civile. Lire aussi: Ituri :7 personnes tuées par les ADF à Boga (bilan provisoire)

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.