Message des élèves de Beni à Tshisekedi

A quelques jours de l’arrivée du chef de l’État dans la ville de Beni (Nord-Kivu), des voix s’élèvent pour appeler à une grande mobilisation.

Après les députés nationaux et l’autorité urbaine, le parti présidentiel, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) sort de son silence et appelle la population à réserver un accueil chaleureux, car c’est sur appel de la population que le président de la République va se rendre à Beni.

Selon Bernard Kambale, porte-parole de l’UDPS à Beni, la visite du chef de l’État dans cette région, se circonscrit dans le cadre de l’évaluation des opérations militaires en cours dans cette région pour éradiquer tous les groupes armés qui écument le Nord-Kivu.

Cependant, la mobilisation reste encore faible. Pas d’affiches, pancartes, moins encore une large communication sur les radios locales, la population demeure dans l’embarras, et il est difficile de savoir si réellement elle est bien mobilisée.

Le RCD-KML de Mbusa Nyamwisi, fort en mobilisation ne s’est pas, pour la première fois, impliqué dans l’accueil du chef de l’État, une attitude qui a des allures de bouderie. On se souviendra que les élèves de Beni avait organisé des veillées dans la cour de la mairie de la ville, exigeant la présence du chef de l’Etat dans leur ville, pour mettre fin aux massacres dans le territoire.

Il faut signaler que le chef de l’État est attendu entre mardi et mercredi dans la ville de Beni en provenance de Goma. Lire aussi: Nord-Kivu : enfin, Félix Tshisekedi se rendra à Beni

Lire :  COVID-19 : reprise de la vaccination dans la zone de santé de Beni

Azarias Mokonzi/Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.