Kamango/Nord-Kivu : Un militaire tue sa femme et ses deux enfants avant de se suicider

Un élément des Forces Armés de la République démocratique du Congo, FARDC, s’est donné la mort après avoir tué sa femme et ses deux enfants, dans la soirée de ce jeudi 13 mai 2021 au centre négoce de Kamango, dans la chefferie de Watalinga (Nord-Kivu).

La cause de ce drame n’est pas connue, affirme Amisi Magellan, président de la société civile de la chefferie de Watalinga, qui précise que cette situation a été à la base d’une panique dans cette région. En effet, les habitants pensaient déjà à une nouvelle incursion ADF « nous venons de constater que c’est un militaire qui vient de donner la mort à sa femme et à ses deux fillettes, puis se donner la mort. Donc il y a 4 corps ici. A cause des détonations de l’arme, la population a cédé à la panique, et c’est légitime. Mais nous appelons la population à se stabiliser, c’est un problème de guerre, nous ne savons pas la cause et nous appelons la population au calme, il n’y a pas eu incursion, il s’agit d’un incident, il n’y a aucun problème, les circonstances de sa mort sont inconnues », a-t-il fait savoir.

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  Lucha, Filimbi, la Voix du peuple ont interpellé Tshisekedi à Lubumbashi pour la Paix à Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.