Nord-Kivu : 6 groupes armés s’engagent à déposer les armes à l’avènement de l’état de siège

Au total six groupes armés ont manifesté leur volonté de quitter le maquis dans la province du Nord-Kivu, quelques jours après l’annonce de l’état de siège décrété par la chef de l’État au Nord-Kivu et dans l’Ituri.

Il s’agit notamment des milices UPDC, AFRC, GAV, FDDH, et NDC/R. Ces groupes armés par les biais de leurs responsables ont réitéré leur volonté de déposer les armes et de rejoindre le programme de désarmement, samedi 08 mai 2021, dans la ville de Goma après échange avec le Coordonnateur de ce programme.

Reddition des groupes armés au Nord-Kivu

Ce dernier précise que ces seigneurs de guerre ont manifesté le vœu de rencontrer le nouveau gouverneur militaire de la province pour lui apporter leur soutien indéfectible « à ce sujet, tous les groupes armés ont réitéré leur volonté de se rendre au DDC et ils ont demandé déjà une audience avec le nouveau gouverneur », a précisé Jacques Makata, qui estime qu’il fallait montrer à ces seigneurs de guerre les tenants et les aboutissants de l’état de siège.

Il faut rappeler que ces groupes armés sont actifs dans les territoires de Rutshuru, Masisi, et Walikale. Lire aussi: « Les FARDC vont neutraliser ou contraindre les groupes armés à se rendre » Général Richard Kasonga

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.