Assemblée provinciale Nord-Kivu

L’Assemblée provinciale du Nord-Kivu a ouvert sa session de mars dans la grande salle BDGL à Goma devant le gouverneur de province, Carly Nzanzu Kasivite, les députés et plusieurs personnalités. 

Présidé par Robert Abishuti Seninga numéro un de cet organe délibérant, un seul point été à l’ordre du jour. Devant la presse de Goma, le président de l’Assemblée provinciale a recadré les propos du président de l’Assemblée nationale, Mboso Nkodia lancé le lundi dernier à Kinshasa lors d’une séance plénière, demandant aux députés du grand Kivu de quitter les groupes armés 

Pour Robert Seninga, il y’a pas des députés dans des groupes armés. Cependant il appelle à la conscience de chacun “je pense qu’il ‘n’y a pas des députés qui sont dans des groupes armés, le président de l’Assemblée nationale a appelé à la conscience de chacun, comme vous le savez ce sont les enfants de la province qui sont égarés, qui commettent ces bavures, nous en tant que leaders d’opinion nous devons fournir des efforts pour les sensibiliser à quitter ces sale besognes”, a-t-il martelé 

Il sied de rappeler que les réactions fusent de partout dans la ville de Goma, dans la classe politique et sociale, répondant aux propos du président de l’Assemblée nationale.  Si les unes le soutiennent, par contre d’autres exigent des explications claires du numéro 1 de la chambre basse du Parlement national. Lire aussi: Assemblée nationale : 11 Commissions sur 16 sous contrôle de l’Union sacrée

Yannick Warangasi/ Goma 

Lire :  Les témoignages de Christophe Mboso au Cardinal Laurent Monsengwo

Leave a Reply

Your email address will not be published.