Pont Ndjili

Une partie du pont N’djili, dans la partie est de la capitale Kinshasa, s’est effondrée mardi 16 mars, à la suite de la pluie diluvienne qui s’est abattue dans la ville. 

Le pont N’djili, construit en 1951 du temps de la colonie, constitue l’unique charnière qui relie Kinshasa à sa partie est, dont l’aéroport international de N’djili. En dehors des travaux de routine en 2015, il n’a subi aucune restauration sérieuse depuis sa construction. 

Pont Ndjili à moitié effondré

La pluie diluvienne qui a frappé la ville dès 07h00 du matin, a aussi causé d’énormes dégâts non encore comptabilisés à travers la ville. Outre de nombreuses habitations et des routes inondées, la pluie a pratiquement paralysé les activités quotidiennes des habitants, notamment les transports et le travail en entreprises, donnant à l’ensemble une atmosphère de ville morte durant tout l’avant-midi. 

Dans la commune périphérique de Kisenso, érigée sur une colline sablonneuse, 4 enfants d’une même famille ont été tués par les eaux de pluie, et des nombreuses maisons emportées. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.