Réseau de distribution de faux vaccins covid19

Une alerte d’INTERPOL a permis de démanteler un réseau de distribution de faux vaccins COVID, tandis que des centaines de vaccins illicites ont été saisis avec des arrestations effectuées en Afrique du Sud et en Chine.

En effet, une dépêche d’INTERPOL renseigne que les autorités sud-africaines ont saisi des centaines de faux vaccins COVID-19 à la suite d’une alerte mondiale émise par INTERPOL. La police internationale indique par ailleurs que les vaccins covid seraient une cible de choix pour les réseaux criminels.

Faux vaccins anti-covid19 arrêtés en Chine

Il s’agit pour le fait de quelque 400 ampoules – équivalant à environ 2400 doses – contenant le faux vaccin qui ont été trouvées en Afrique du Sud, dans un entrepôt à Germiston, Gauteng, où les agents ont également récupéré une grande quantité de faux masques 3M et arrêté trois ressortissants chinois et un ressortissant zambien.

Par ailleurs, en Chine, INTERPOL fait savoir que la police a réussi à identifier un réseau de vente de vaccins contrefaits contre le COVID-19, à faire une descente dans les locaux de fabrication, entraînant l’arrestation de quelque 80 suspects et à saisir plus de 3000 faux vaccins sur les lieux.

Alerte mondiale d’INTERPOL

L’enquête a été soutenue et facilitée par le programme Marchandises illicites et santé mondiale (IGGH) d’INTERPOL, à la suite d’une alerte mondiale qui a permis les arrestations.

Les arrestations sont intervenues quelques semaines à peine après qu’INTERPOL a publié une notice orange avertissant les forces de l’ordre de se préparer aux réseaux du crime organisé ciblant les vaccins COVID-19, à la fois physiquement et en ligne.

Lire :  Le Gouvernement envisage de rapatrier les voyageurs congolais bloqués à l’étranger

L’alerte comprenait également des détails et des images de vaccins authentiques et des méthodes d’expédition autorisées fournies par les sociétés pharmaceutiques pour aider à l’identification de faux flacons. INTERPOL avertit le public qu’aucun vaccin approuvé n’est actuellement disponible à la vente en ligne. Tout vaccin annoncé sur des sites Web ou sur le dark web ne sera pas légitime, n’aura pas été testé et peut être dangereux.

Quiconque achète ces drogues se met en danger et donne son argent à des criminels organisés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.