Assassinat du diplomate italien: Gilbert Kankonde dément la suspension de son Directeur de Cabinet adjoint

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde, a démenti vendredi, le communiqué de son Vice-ministre Innocent Bokele, portant suspension du Directeur de Cabinet adjoint Aristide Bulakali Mululunganya.

Dans un communiqué signé cette fois-ci de son Directeur de Cabinet Jean-Pierre Kalombo, Gilbert Kankonde, désavoue publiquement l’initiative de son adjoint, la mettant par ailleurs sur le compte d’un « positionnement politique », ajoutant que cette mesure de suspension « n’engage pas le Ministère de l’Intérieur, de qui il n’a jamais reçu l’ordre pour pareil exercice ».

Le Directeur de cabinet adjoint Aristide Bulakali, avait signé un communiqué officiel, laissant croire que le Gouvernement congolais n’avait pas été mis au courant du déplacement du diplomate italien assassiné lundi dans le Nord-Kivu, une prise de position corroborée quelques heures plus tôt par le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Kankonde dans un tweet, et relayée dans la matinée du même jour par le Gouverneur et le Commissaire provincial du Nord-Kivu.

Mais vendredi après-midi, une copie d’une note verbale émise en son temps par l’ambassade de l’Italie à Kinshasa, en circulation sur les réseaux sociaux, a fait mentir cette thèse officielle des autorités congolaises. Lire aussi: Assassinat du diplomate italien: Gilbert Kankonde suspend son Directeur de Cabinet adjoint

Lire :  Assassinat du diplomate italien: les FDLR se disent prêtes à témoigner

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.