Assemblée nationale: le Premier ministre en mode école buissonnière ?

Parti dimanche pour Lubumbashi dans le Haut-Katanga, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, ne donnait aucun signe positif sur son éventuel retour dans la capitale Kinshasa, jusque ce lundi soir. Lire aussi: Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba est arrivé à lubumbashi

Selon des sources crédibles dans la capitale, Sylvestre Ilunga détient avec lui, un ordre de mission en bonne et due forme, qui l’autorise à continuer ses divagations dans la capitale du cuivre jusqu’au mardi 26 janvier.

Premier ministre Ilunkamba
Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba à Lubumbashi

Sauf qu’à la même date du mardi 26, il est sensé se présenter à 13h00 précises, devant ses 301 pétitionnaires de l’Assemblée nationale, qui comptent sur sa bonne volonté pour se faire guillotiner en direct à la télévision. Lire aussi: La motion de censure contre le Premier ministre déposée à l’Assemblée nationale

Mais de l’extrême sud-est du pays où il se trouve, officiellement, selon ses propres dires via un communiqué laconique de son Cabinet, pour conférer avec son autorité morale Joseph Kabila, aucune information ne transparaissait, sur une éventuelle intention de sa part de vite rentrer à Kinshasa, pour prendre la place qui l’attend de pied ferme sur l’échafaud de la désormais triomphante Union sacrée.

De Sylvestre Ilunga Ilunkamba, on connaissait tout, en tout cas presque tout, sauf sa capacité à ne pas se laisser décapiter aussi facilement par ses bourreaux du jour. Mais demain est un autre jour, comme nous enseigne l’adage. Et patience et longueur du temps, font plus que force ni que rage, renchérit un autre. Alors, attendons voir.

Lire :  Le Fcc se dit ouvert au dialogue, mais dans les limites des institutions (communiqué)

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.