Un officier FARDC et un chef milicien Mai-mai lynchés à Lume

Un officier des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et un chef rebelle ont été lynchés par la population samedi 16 janvier dans la soirée, par certains habitants de la commune rurale de Lume, une municipalité située dans le secteur de Ruwenzori,  au Nord-Kivu.

Selon des informations recueillies sur place, ces hommes de guerre ont été lynchés après avoir été arrêtés et interrogés par des jeunes qui étaient autour d’un feu, veillant sur la sécurité de la population.

D’après un habitant de la place, il s’agit du colonel Kitambala Kimbititi et le chef de la milice Union Patriotique pour la Libération Congo ( UPLC) Linzo.

Ces personnes étaient en mission dans cette partie du territoire pour sensibiliser les groupes Mai-mai actifs dans cette zone pour leur démobilisation en vue de servir sous le drapeau national.

A en croire la même source, Ils ont été confondus aux rebelles ADF car possédant des effets militaires dans le sac qu’ils détenaient.

Ils ont été lapidés jusqu’à la mort par la population. Cette information est aussi confirmée par le porte-parole des opérations Sukola1, qui indique par ailleurs que ces personnes étaient en mission officielle dans cette partie du territoire du Nord-Kivu.

Le Lieutenant Antony Mwalushayi condamne cette forme de justice populaire et rend hommage à ces braves hommes car selon lui, ils ont réussi à démanteler un réseau de miliciens Mai-mai qui collaboraient avec les ADF pour exécuter les civils.

Cette information est aussi confirmée par la société civile locale qui précise que les corps identifiés sont bien ceux de l’officier FARDC et du général autoproclamé de UPLC.

Lire :  Beni : le procès des 8 militants de la Lucha reprend lundi

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.