L’Ecole de guerre de Kinshasa (EGK) démarre avec 20 stagiaires FARDC et PNC

L’Ecole de guerre de Kinshasa (EGK) a été officiellement ouverte ce mardi 05 janvier 2020 au Centre Supérieur Militaire de Ngaliema, par le président Félix Tshisekedi.

La cérémonie a eu lieu devant plusieurs personnalités dont l’Ambassadeur de France en RDC, François Pujolas.

Lors de sa prise de parole le diplomate français a précisé que l’EGK est une réponse concrète à la nécessité de formation et d’encadrement des officiers des FARDC et de la PNC.  Pour cette première promotion, elle compte 25 stagiaires.

François Pujolas, Ambassadeur de France en RDC, à l’inauguration de l’Ecole de guerre de Kinshasa

Pour sa part, le Général Célestin Mbala, Chef d’état-major des FARDC a salué la volonté du Chef de l’État d’avoir une Armée professionnelle.

L’Ecole de guerre de Kinshasa (EGK) est le fruit de la coopération militaire entre la RDC et la France, elle a vocation à former des officiers supérieurs des FARDC et de la PNC appelés à travailler dans les États-majors pour des questions relatives à la stratégie, la sécurité et la défense. Ce projet est réalisé grâce à la diplomatie agissante du président Félix Tshisekedi à travers différents voyages qu’il avait effectué au début de son mandat, et la France demeure le principal partenaire de ce projet en cours d’exécution .

Azarias Mokonzi

Lire :  le Parc national de la Salonga retiré de la liste du patrimoine mondial en péril

Leave a Reply

Your email address will not be published.