Félix Tshisekedi réaffirme sa volonté de mettre fin à l’insécurité, et annonce la création d’une école de guerre

Le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi Tshilombo a prononcé ce lundi 14 décembre 2020 son discours sur l’Etat de la nation devant le parlement réuni en congrès.

Le président de la République est revenu sur plusieurs points essentiels ayant caractérisé l’année finissant.

Revenant sur la situation sécuritaire, le chef de l’État a reconnu notamment les avancées dans le programme de DDR et Starec aujourd’hui en phase de finalisation, à un programme unique et fusionné DDRCS Désarmement Démobilisation Réinsertion communautaire et stabilisation, destiné à gérer les cas des personnes qui renoncent aux activités de guerre.

Cependant pour mettre un terme à la barbarie humaine à l’Est de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a demandé l’appui des élus pour permettre le succès de l’armée engagé sur le terrain, dans les opérations « je vous demande donc de soutenir mon action pour le rétablissement de l’autorité de l’État dans cette partie de notre pays, les FARDC dont j’assume le commandement suprême vont prendre de plus en plus d’ampleur, de plus en plus de force et elles seront capables de défendre notre pays et tout le territoire national » a-t-il déclaré.

Reprise de la coopération militaire avec les USA

Le chef de l’État a aussi à cette occasion signalé la reprise de la coopération militaire avec les États-Unis, et annonce la création d’une école de guerre afin d’améliorer les capacités et la remise à niveau des officiers  « j’annonce la création d’une école de guerre en RDC, fruit de la coopération avec la France avec pour objectif d’améliorer la formation et la remise à niveau de nos officiers supérieurs dans tous les domaines », précise-t-il.

Lire :  Félix Tshisekedi veut construire "Kitoko" et moderniser Kinshasa

Le président de la République a aussi annoncé la construction de l’Académie de police du Ministère de la Défense, sur financement de l’Union Européenne « je signale que les travaux de construction de l’Académie de police du Ministère de la Défense sur financement de l’Union Européenne vont commencer au début de l’année 2021. Par ailleurs, se poursuivront au cours de la même année la coopération avec la Chine pour la construction de nouvelles infrastructures ».

Il indique aussi que le mini-sommet de Goma organisé sur sa propre initiative en visioconférence, a permis notamment l’évaluation de la situation sécuritaire de la région des Grands lacs et en particulier de la République Démocratique du Congo.

Il précise aussi qu’au cours de cette réunion, ces chefs d’Etat ont réaffirmé leur engagement et leur volonté de mettre un terme à l’insécurité à l’Est du pays.

Azarias Mokonzi

Leave a Reply

Your email address will not be published.