Nord-Kivu : le journaliste Pius Manzikala parmi les victimes de l’attaque de Nzenga

Le journaliste Pius Manzikala Muhindo de Radio Ruwenzori Voice( RRV), enlevé vendredi lors d’une incursion des rebelles Adf dans la localité de Kabwa, a été retrouvé mort à quelques encablures de cette cité, a annoncé samedi la société civile du secteur de Ruwenzori.

« C’est avec tristesse que nous annonçons la mort de Pius Manzikala. Il a été tué par les rebelles, puis abandonné à quelques km du lieu d’enlèvement », a déclaré Wilson Bateleni, président des forces vives de Ruwenzori.

En effet, au moins 6 civils ont été tués dans une nouvelle attaque signée par les rebelles ADF la nuit du vendredi à ce samedi 12 décembre, dans la localité de Nzenga située dans le secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu. Lire aussi: Beni : L’armée découvre un camp d’entraînement des ADF dans le parc des Virunga

Selon le témoignage de certains habitants de la place, ces assaillants ont surpris la population alors que celle-ci était déjà en plein sommeil, ils ont tué un grand nombre d’habitants, incendié de nombreuses boutiques et emporté plusieurs personnes dans la brousse « ils nous ont brutalisés, nous étions déjà dans nos maisons en train de dormir et c’est comme ça que nous avons été surpris par ces hors la loi. Ils venaient d’emporter tout le monde dans notre maison, je m’étais caché sous mon lit, mais alors que la majorité des assaillants étaient déjà partis, un s’était faufilé et c’est comme ça qu’il m’a déniché moi et ce petit garçon et nous avons pris le large malgré ses alertes », indique une dame qui a requis l’anonymat.

Lire :  EPST : plus de 9000 candidats attendus pour les examens de fin d'études primaires à Beni

Cette nouvelle incursion est fort condamnée par la société civile de la place qui précise que l’ennemi serait venu du côté Sud de Nzenga. Selon Wilson Batoleni, son président, n’eut été l’intervention de l’armée les dégâts seraient énormes.

A la suite de cette situation Wilson Batoleni demande au gouvernement de renforcer les effectifs militaires dans cette région afin d’épargner la population des désastres « oui il faut dire que n’eut été l’intervention de l’armée, les dégâts seraient énormes, car grâce à l’intervention des FARDC, l’ennemi a été affaibli. Pour l’instant, il faut parler d’un bilan provisoire d’au moins 6 personnes tuées et plusieurs portées disparues. Mais également plusieurs maisons, des boutiques et magasins ont été incendiées par ces assaillants », fait-il savoir.

Nzenga et ses environs se vident de leur population craignant des nouvelles éventualités.

Cependant, d’autres sources précisent que 13 corps dont 6 à Nzenga, 7 à Mabondo ont été retrouvés. Parmi ces corps figure celui du nommé Pius Manzikala, un journaliste d’une radio locale qui a été pris en otage par ces rebelles

Pour l’instant le calme semble être revenu dans cette partie du territoire du Nord-Kivu.

Azarias Mokonzi/Beni

Leave a Reply

Your email address will not be published.