Mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial en RDC : L’atelier technique ouvert à Kinshasa

Le Fonds pour le patrimoine mondial africain (FPMA), avec l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et le Ministère de l’Environnement et du Développement durable organisent un atelier technique sur la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial en RDC.

Un des événements prévus dans le cadre de la 28ème Réunion ordinaire du Conseil d’administration du FPMA sur le thème : « Patrimoine mondial, promouvoir le patrimoine mondial en RDC ». L’atelier technique est organisé du 30 novembre au 1er décembre 2020, de 9h00’ à 16h00’ à Kempiski Fleuve Congo Hôtel de la commune de la Gombe.

L’objectif de cet atelier est de discuter de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial en RDC. Il est question plus spécifiquement de présenter la Convention et ses orientations (UNESCO), évaluer la mise en œuvre du patrimoine mondial en RDC en conjonction avec l’agenda 2063 de l’Union africaine : « L’Afrique que nous voulons » ; et identifier les actions clés pour améliorer la situation actuelle.

Parmi les autorités officielles qui ont marqué de leur présence la cérémonie d’ouverture, il y a eu le pasteur Cosma Wilungula, directeur général de l’ICCN, M. Souayibou Varissou, directeur exécutif du FPMA, et M. Jadot Kasongo, chef du secteur Science a.i au Bureau de l’UNESCO. Sans oublier la présence des secrétaires généraux des ministères en charge de l’Environnement, de la Culture et du Tourisme, ainsi que différents experts et représentants des institutions et services publics et tant d’autres.

Armel Langanda

Leave a Reply

Your email address will not be published.