Eteni Longodo

Le ministre congolais de la Santé Eteni Longondo, a déclaré officiellement la fin de la maladie à virus Ebola, au cours d’une conférence de presse à Mbandaka dans la province de l’Equateur.

Cette nouvelle épidémie qui a fait 55 morts, est la dernière d’une série de six, après celle qui a avait sévi au Nord-Kivu en 2018.

Notons que dans l’ensemble, la République démocratique du Congo vient officiellement de déclarer ce mercredi la fin de la 11ème épidémie d’Ebola de son histoire, marquée par la concomitance des urgences sanitaires, le recours aux vaccins et la lutte contre la corruption liée à “l’Ebola business” dénoncée par des bailleurs de fonds comme les Etats-Unis.

« En ce mercredi 18 novembre 2020, je suis heureux de déclarer solennellement la fin de la 11ème épidémie de la maladie à virus Ebola dans la province de l’Equateur (nord-ouest) », a déclaré le ministre de la Santé, Eteni Longondo, devant la presse.

En effet, c’est au terme du délai sanitaire habituel (42 jours après que le dernier patient guéri a été définitivement testé négatif) que le ministre a fait cette annonce. Au total, l’épidémie a tué 55 personnes pour 130 (119 confirmés, 11 probables), selon le décompte de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dont le directeur général a félicité la RDC.

Lire :  Beni : Plus d'accès aux soins de santé à Mavivi

Leave a Reply

Your email address will not be published.