Le Fcc réitère son opposition à la prestation de serment des trois juges

Le Front commun pour le Congo, FCC, plateforme politique cher à Joseph Kabila persiste et signe: « Le Fcc ne reconnaît pas les 3 juges de la Cour constitutionnelle qui ont prêté serment mercredi et ne se sentira pas lié à aucun acte qu’ils poseront ».                         

Au terme d’une réunion de sa conférence des présidents tenue jeudi tard dans la soirée, la plateforme politique de l’ancien président Joseph Kabila, s’est aussi dit prêt à « assumer ses responsabilités dans la coalition ou la cohabitation, ajoutant qu’en recevant le serment de ces trois juges dont la nomination est jugée anticonstitutionnelle par le clan Kabila, le Président de la République (Félix Tshisekedi), « a consommé jusqu’au bout son choix délibéré de violer la Constitution par une cérémonie irrégulière ».                                         

Le Fcc a par ailleurs invité ses sympathisants à rester « vigilants et mobilisés », pour faire face à toute tentative de menace contre les institutions démocratiques. Et dans un tweet a déclaré : « Le FCC félicite tous ses cadres évoluant au sein des institutions pour avoir refusé de participer à la cérémonie de prestation de serment tenu mercredi, au siège du Parlement. La plateforme chère à Joseph Kabila se dit prête à assumer ses responsabilités en cas de cohabitation ».

L’opinion se pose néanmoins la question de savoir comment se manifestera concrètement ce refus de reconnaitre le trois juges et l’opposition aux actes qu’ils poseront, dans la mesure où ils poseront leurs actes au nom de la haute cour.

En attendant, dans le pays, politiciens et population restent dans l’attente du message à la Nation de Félix Tshisekedi, annoncé par un communiqué de son directeur de cabinet intérimaire.

Lire :  Détournements des fonds publics, la traque jusqu'en provinces!

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.