Evadés de Beni : la Monusco aurait déployé des drones pour les retrouver

« On a déjà déployé les forces rapides de la Monusco avec des drones pour rechercher les fugitifs », a déclaré David Gresslay, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire Général des nations unies en RDC en charge des opérations et de la protection, est arrivé ce mercredi 21 octobre 2020 dans la ville de Beni (Nord-Kivu).

David Gressly est accompagné d’une une forte délégation.

Au cours d’une interview accordée à la presse, celui-ci a indiqué que sa visite dans cette région s’inscrit dans le cadre de discuter de la situation sécuritaire avec les autorités locales, non seulement administratives, mais aussi humanitaires, et aussi évaluer le travail de la Monusco.

Au sujet de l’évasion des détenus de la prison centrale de Kangbayi, celui-ci précise que des moyens ont été mis en place afin de retrouver ces détenus :

« On a été contacté par les services de sécurité, on a déjà déployé les forces de la Monusco rapide pour utiliser nos drones pour aider à la recherche des personnes, on va continuer à donner l’appui jusqu’à ce que les échappés soient retrouvés. On était en train de discuter aussi pour voir que ce qu’on peut faire pour protéger la population, et nous allons renforcer cette prison pour prévenir l’avenir », a-t-il fait savoir.

En réaction toujours à cette évasion, la notabilité de Mavivi-Vemba recommande la détention des bandits arrêtés au cours des opérations militaires en-dehors de la ville de Beni.

Et le parlement des jeunes de la commune de Ruwenzori appelle la population à dénoncer toute personne ayant fui de cette maison carcérale, et souhaite que la population collabore avec l’armée pour éviter l’incursion des rebelles ADF dans cette entité.

Lire :  Nyiragongo : La société civile menace de descendre dans la rue pour exiger la publication des résultats du sondage et l'installation du Mwami

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.