Certains lauréats de l’ExEtat 2020 ont passé nuit à la police

Face aux dérapages constatés à Kinshasa après la publication des résultats de l’Examen d’État 2020, la police a procédé à quelques interpellations, notamment à Mokali, au camp Kabila à Lemba, au Rond-point Huileries et à Kalamu.

Le patron de la police ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo a rassuré avoir déployé les éléments de la police dans les endroits qu’ils connaissent.

« Les enfants lauréats de l’Examen d’État que nous avons interpellés vont passer nuit au bureau de la Police. Ils ne seront relâchés que ce lundi après que leurs parents auront eu payé les amendes pour troubles à l’ordre public. Ils vont les payer à la banque », affirme le Général Sylvano Kasongo.

Il a par ailleurs signalé dérapages constatés, par-ci par-là, sont des cas isolés et la Police a pris des dispositions.

« Se réjouir n’est pas mauvais, mais nous devons nous réjouir de manière décente avec respect de nos us et coutumes, dans la discipline et le respect des autres » a relevé le Général Sylvano Kasongo.

Il demande aux lauréats de se « réjouir, mais pas en déshabillant, ni en troublant l’ordre public. La Police n’acceptera jamais cela. Nous demandons aux parents d’encadrer leurs enfants ».

De son côté, le porte-parole du gouvernement provincial, Charles Mbuta Muntu a rappelé les bourgmestres à l’ordre. Il promet des sanctions à celui qui ne respectera pas les instructions du gouverneur

« Nous rappelons à l’ordre certains bourgmestres qui sont censés faire respecter les instructions du gouverneur. Nous avons interdit de voir les enfants dans des bars ou manifester sans respecter les mesures barrières », rappelle Charles Mbuta Muntu.

Lire :  L'UNAVO veut honorer Kity Jacques, candidat centenaire

Ce qui étonne, en RDC, on ne respecte pas les instructions, ni la loi qui souffrent de manque de suivi.

Lire aussi: Exetat 2020 les kinois ont connu leurs meilleurs laureats dimanche 27 septembre

Gel Boumbe

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.