La Banque mondiale suspend son appui à la gratuité de l’enseignement

La Banque mondiale a décidé de suspendre le versement d’une tranche de 100 millions USD prévue cette année en appui à la gratuité de l’enseignement en Rdc.

La Banque mondiale motive sa décision au regard des malversations financières présumées dans ce secteur, après la suspension du Directeur national du Secope, à la suite d’un Rapport de l’Inspection générale des finances faisant état de détournement massif des fonds affectés à ce secteur. Lire aussi: L’IGF : A l’EPST, de faux arrêtés des agents et écoles avec près de 62 milliards FC détournés

Selon l’Inspection générale des finances, près de 19.000 nouvelles écoles fictives sont apparues au sein de l’enseignement primaire de la Rdc, après la décision du Président de la République Félix Tshisekedi, proclamant la gratuité de l’enseignement primaire dans le pays.

A la suite de cette décision, la Banque mondiale avait promis un appui de 1 milliards USD sur cinq ans au secteur éducationnel du pays, destiné en grande partie à la mécanisation des nouvelles unités.

Lire :  Sahle-Work Zewde, présidente d'Ethiopie, ce mardi à Kinshasa

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.