Walle Lufungula réhabilite la route Makiso-Mangobo

Le président de l’exécutif provincial de la Tshopo, Walle Lufungula, après les encouragements reçus lors de son passage dans la commune de Lubunga, le samedi 1er août dernier par la population, vient de lancer les travaux de réhabilitation de l’artère reliant la commune de Makiso à celle de Mangombo d’une distance de 1 Km.

Ce tronçon est compris entre l’hôpital général de Référence de Kisangani jusqu’au centre féminin maman Mobutu.

Des efforts en dépit de la récession économique

Le premier citoyen de la Tshopo a souligné qu’il est plus que temps de passer aux enjeux de grande envergure après l’accord de planification et de mise sur pied des structures d’exécution du programme du gouvernement provincial :

« En dépit de la récession économique qui frappe le monde entier à la suite de la pandémie de la maladie à coronavirus, l’heure est venue pour passer à la grande phase, la phase tant attendue par notre population, celle d’exécution des grands travaux au bénéfice du bien-être social des membres de notre collectivité ».

Quid tronçon Makiso-Mangobo ?

L’actuel gouverneur de la province de la Tshopo justifie le choix de ce tronçon routier par son importance stratégique reliant deux communes, Makiso-Mangobo.

Cependant, les autres communes ne sont pas oubliées car la même entreprise chinoise Crec 7 qui s’occupent des travaux ferra la même chose dans d’autres axes de Boyoma Singa huit dans un avenir proche :

« Après cet axe, la même entreprise exécutera dans un avenir proche, les mêmes travaux dans commune de la Tshopo sur l’axe allant de la première avenue goudron jusqu’à la quinzième.

Lire :  Tshopo : Des jeunes Turumbu sabotent les installations de l'INERA/Yangambi

Un vrai chantier en cours en cours

Cette cérémonie du lancement des travaux de réhabilitation du tronçon Makiso-Mangobo augure une série d’autres chantier en cours dans cette province qui a été presque oubliée par les prédécesseurs de l’actuel gouverneur jusqu’à lui donner le visage d’un parent pauvre.

Walle Lufungula a annoncé aussi la réhabilitation du mythique stade Lumumba, l’axe routier allant du camp Ketele au Pk6 sur la Rn4 dans la commune  Kisangani  ainsi que la  réfection du point du Canon dans la commune Makiso.

Pour gagner ce pari, l’ancien directeur général du Journal Officiel en appelle au concours de toute la population Boyomaise comme Tshopolaise par le payement des taxes comme c’est le cas avec les fonds récoltés à partir de la vente des plaques des motos achetés par les motards qui ont contribués à la réalisation de ce projet de réhabilitation de ce tronçon.

Ces travaux qui dureront au plus un mois contribueront ainsi à soulager tant soi peu les difficultés de déplacement dans cette partie de la ville.

Au total, 1774 mètres seront asphaltés sur cet axe, ce qui fera plus de 10 Km avec les deux autres axes dans  la ville de Kisangani.

Jacques Kalokola   

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.