Rapprochement Kabila-Katumbi : les portes de Futuka sont restées fermées à Kazembe et sa bande

Au lieu de la réconciliation ce sont des accrochages qui se sont produits devant les battants de la ferme de Futuka située à une trentaine de kilomètres de Lubumbashi.

Les soient disant frères et sœurs de Moise Katumbi Chapwe conduits par l’ancien gouverneur du Haut-Katanga sont rentrés bredouilles ce matin après une tentative foirée de rencontrer leur frère et ancien gouverneur tout-puissant du Katanga.

Les agents de sécurité ont suivi à la lettre les consignes leur données par leur patron : « Qu’ils foutent tous le camp » et Futuka est resté fermé.

Jean Claude Kazembe et sa bande ont tout de même transmis leur message au président de Tp Mazembe :

« C’est la fraternité, c’est la famille qui nous a amené ici à la ferme Futuka. Nous sommes ici pour parler famille. Il est temps que les katangais s’unissent. Le Katanga a existé avant le Pprd, Lamuka, Fcc, Unafec. Nous sommes ici pour notre frère. Si nous ne sommes pas unis, nous serons écrasés sur notre propre terre. J’en appelle à la conscience de tous nos aînés Moise Katumbi, Joseph Kabila, Baba Kyungu, et tous les autres. Il est temps». Dixit Jean Claude Kazembe

Jean Claude Kazembe et sa bande se sont ensuite réfugiés dans une autre ferme à côté de Futuka, après qu’ils aient foutu le camp ! 

Lire :  Kitenge Yesu critique sévèrement la dernière déclaration du Premier ministre

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.