L’Association des parents d’élèves et d’étudiants de la Rdc dénonce un candidat mafieux au CSAC

L’Association des parents d’élèves et d’étudiants de la République Démocratique du Congo vient de saisir le président du Conseil National du suivi des Accords de la Saint Silvestre, Joseph Olenghakoy pour « dénoncer avec véhémence » le mandat frauduleux et faux de monsieur Diatezua Pongi comme représentant de cette association au sein du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication, Csac.

En effet, ces parents d’élèves et d’étudiants de la Rdc soutiennent dans une correspondance parvenue à notre rédaction ce samedi 01 août que l’intéressé n’a jamais eu leur mandat pour ce poste :

« Nous sommes au regret d’affirmer avec force que nos associations n’ont jamais donné mandat à ce Monsieur Diatezua de les représenter au Scac. Nous mettons à ce sujet l’intéressé au défi de produire un procès-verbal de sa désignation indiquant le lieu et la date à celle-ci et de leurs responsables, leurs signatures, les numéros de leurs contacts, etc. »

Cette association a aussi transmis une copie de cette correspondance au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, lui signifiant que le procès-verbal qui lui a été adressé par ce dernier est un faux. Elle souligne que Diatezua se serait auto-désigné par son association, Anapeco, qu’il dirige. Cette démarche est contraire à l’esprit et à la lettre de l’article 24 de la loi organique du Csac qui veut que les Associations et pas une association désignent leur représentant au conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication.

Il demande au président du Cnsa de ne pas soumettre à la signature du Chef de l’Etat tout projet d’ordonnance d’investiture des membres du CSAC avec le nom de monsieur Diatezua. C’est ce qu’a soutenu farouchement l’un des signataires de cette correspondance, Monsieur Jérôme Lokando.

Lire :  Les deux grands péchés de Mgr Gérard Mulumba à la Maison civile du chef de l’Etat

Jacques Kalokola    

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.