Beni : une dizaine d’étudiants de l’UOS interpelés par la police dans une manifestation

Une dizaine d’étudiants de l’Université officielle de Semuliki (U.O.S/ Beni) ont été  interpelés par la police lors d’une marche pacifique intitulée « sauvons l’année », marche pourtant interdite par l’autorité urbaine de Beni.

D’après Fabrice Mulwahale, président du comité estudiantin de l’U.O.S/ Beni, cette initiative avait pour objectif d’exiger aux autorités congolaises d’ordonner la reprise des activités académiques et scolaires suspendues il y a trois mois  environs, sur l’appel du chef de l’Etat congolais visant à limiter la propagation de la COVID 19.

« Nous demandons aux autorités du pays d’ordonner la reprise des cours, car c’est inadmissible que ça soient les cours et églises qui puissent subir des contraintes,  pendant que d’autres services fonctionnent normalement », indique Fabrice Mulwahale.

En dépit de ces interpellations, le comité estudiantin de l’U.O.S/Beni exige la libération sans condition de ses membres qui sont en état d’arrestation à l’Etat major PNC/ Ville de Beni.

Venatche ndaliko/Beni

Lire :  Beni : Au moins 9 militants de l'UDPS arrêtés au début de la marche de ce jeudi

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.