Afriland First Bank poursuit Global Witness à Paris

Afriland First Bank, institution bancaire installée à Kinshasa, en RDC a porté plainte contre Global Witness, au Tribunal judiciaire de Paris (France), près la Cour d’Appel de Paris, le 1er juillet 2020.

En effet, la banque installée à Kinshasa, citée dans une affaire de faux documents bancaires volés attribués à Dan Gertler par l’organisation Global Witness, proche de l’américain Soros.

Le certificat de plainte d’Afriland Bank contre Global Witness

Afriland a tranféré les documents dont question au PPLAAF un expert juridique international indépendant, pour la vérification des signatures et il s’avère que les document sont faux, la signature d’Alain Mukonda a été falsifiée, il n’avait pas transféré ‘argent nimême vu ces documents.

Cependant, Global Witness, créé par deux anciens employés de banque en échange d’avantages provenant de l’organisation de l’américain Soros en France. Global Witness, PPLAAF, Bloomberg, Le Monde et d’autres médias étaient au courant que les documents étaient faux, mais ils ont refusé d’examiner les documents et même d’aborder les sujet, selon un podcast vidéo, qui appelle à une enquête internationale sur les orgganisations criminelles de soros, pour savoir qui est derrière la falsificationn de ces documents.

Pour connaitre le fin mot de cette histoire la banque Afriland first Baank a donc décidé de poursuivre Global Witness.

Lire :  Le Gouvernement Ilunkamba veut lancer des bons du trésor pour renflouer le Trésor public

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.