Martin Fayulu : « Un groupe d’individus a pris le pays en otage et la RDC est à genoux »

A l’occasion de la célébration de 60 ans de l’accession de la République démocratique du Congo, RDC, à sa souveraineté nationale et internationale, Martin Fayulu Madidi a adressé un message à la nation congolaise.

Dans son adresse, le président de l’Ecidé, Martin Fayulu qui se considère toujours comme le Président élu, affirme que la RDC est par terre, il faut un élévateur puissant pour la relever.

« Le pays est pris en otage par un groupe d’individus en complicité avec les étrangers. Notre pays, la RDC, est à genoux. A cette occasion nous devons fêter cet anniversaire dans la réflexion. … la RDC est aujourd’hui le 8ème pays le plus pauvre de la planète », a dit celui qui fut désigné candidat commun de l’opposition à l’élection présidentielle de décembre 2018.

Fayulu a ajouté que le 2 août de chaque année soit reconnue la journée du génocide du peuple congolais.

A la communauté internationale, le cadre de Lamuka a rappelé tous les massacres que les congolais ont connus au vu et au su de cette dernière sans aucune réaction de sa part. Il a cité les tueries et viols à l’est et au nord du pays.

Pour lui, l’extermination des autochtones congolais est une manière de chercher à occuper les terres congolaises par des étrangers. Il a également cité le cas des affrontements dans la ville de Kisangani entre deux armées étrangères, du Rwanda et de l’Ouganda, causant d’importantes pertes en vies humaines et matériels. Tous ces actes restent, jusque-là, impunis.

Chacun de nous doit être l’objet du retour sur soi de la pensée et de la conscience. C’est après ce moment de réflexion que l’on peut tracer notre avenir pour faire du Congo un véritable grenier de l’Afrique subsaharienne.

Lire :  De l'aspect économique du message présidentiel du 30 juin 2020

Gel Boumbe

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.