Beni : Hausse des prix des produits manufacturés à Banande-Kainama

Il s’observe une hausse des prix des produits manufacturés ces derniers temps dans le  groupement Banande-Kainama, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Selon la société civile, cette majoration des prix s’observe depuis la coupure de la route Eringeti-Kanaima, suite à l’aggravation de l’insécurité dans cette partie du Nord-Kivu.

« Il y a hausse des produits manufacturés chez nous. Un litre de carburant qui était vendu à 1200FC, se négocie maintenant entre 2200 et 2250FC. Une barre de savon à 100FC s’achète à 1500 FC, un sachet de sel de cuisine se vend à 100FC, jadis à 500FC », a fait savoir Jonas Bin Mwaka, président des forces vives locales.

En revanche, le prix des produits champêtres a totalement baissé car ne quittant plus Kainama pour une autre région.

« Le prix des haricots a baissé. Une mesure vendue auparavant à 500FC, se vend actuellement à 250FC, un bassin de manioc se vend à 200Fc, alors qu’autrefois à 3500FC », ajoute-t-il.

Ainsi, il demande au gouvernement congolais de restaurer l’autorité de l’État dans la région longtemps meurtrie par l’activisme des présumés rebelles de l’ADF.

Papy Roger Aezema/Beni

Lire :  Electricité rétablie à Beni et Butembo

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.