Denise Nyakeru octroie une carte de mutuelle de santé à l’unique survivant d’Africa Jazz

La première dame de la République, Denise Nyakeru, a fait une grande surprise à Petit Pierre, l’unique survivant de l’orchestre Africa Jazz à l’occasion du 60è anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo. 

Petit Pierre, survivant de l’African Jazz

Petit Pierre est parmi les sept musiciens congolais à séjourner à Bruxelles en 1960 pour agrémenter la soirée de l’indépendance. En effet, le plus jeune artiste parmi les sept qui ont enregistré la tube qui est restée un chef-d’œuvre, « Indépendance Tchatcha »,  a été surpris ce samedi 27 juin en direct à la Radiotélévision Nationale Congolaise, Rtnc, lors de son passage dans le magazine Le Panier.

La Première Dame de la République a annoncé par téléphone cette nouvelle de gratuité des soins de santé à cet ancien batteur d’Africa Jazz par la Fondation Denise Nyakeru à partir du mois de juillet.

Avant cela, à la question de l’animateur de ce programme télévisé de savoir s’il y avait une personne de bonne volonté qui cherchait à lui donner un don, que désirerait-il, Petit Pierre, a dit qu’il aimerait avoir une maison pour laisser à sa progéniture.

Il faut noter que Petit Pierre avait accompagné Africa Jazz à Bruxelles à la demande Thomas Kanza qui devrait organiser l’arrivée des délégations congolaises dans la capitale belge et qui demanda à Kalé Jeff et Franco de former un seul groupe qui agrémentera la soirée.

Franco exigea l’argent avant le départ et n’effectua pas le déplacement. Deux de ses musiciens se joindront à Kalé Jeff dont Vicky Longomba et Brazzos.  Rochereau, Dr Nico Kasanda, Déchaud Muamba, Roger Izeidi (compositeur d’indépendance Tchatcha) et Petit Pierre feront ensembles le déplacement de Bruxelles où ils enregistreront des chansons comme Table Ronde, Naweli boboto, Lolo Brigita, Lolita mia, etc.

Lire :  Les nouveaux hauts magistrats nommés par Félix Tshisekedi ont prêté serment

Le dernier d’Africa Jazz, Petit Pierre, aujourd’hui convertit en chef du quartier Singa Mopepe dans la commune de Lingwala a affirmé que tous ses collègues musiciens sont morts dans la précarité dont le dernier, Brazos, qui vient de quitter la terre des hommes :

« Je demande au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, de faire quelque chose à l’occasion du 60è anniversaire de notre indépendance. J’ai vu passer tous les présidents de ce pays en commençant par Kasa-vubu, Mobutu, Mzee Laurent Kabila, Joseph Kabila qui n’ont rien fait pour nous sauf une soirée dansante à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance organisé par le professeur Isidore Ndaywel  qui remis à chacun 3000 $ américains pour sa famille ».

On a vu tout de même un Petit Pierre très déçu au sortir du plateau de la chaîne nationale où il était invité, lui qui espérait avoir une maison à laisser à sa progéniture, mais hélas !

Jacques Kalokola

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.