Ilunkamba instruit le Vice-premier ministre en Charge de l’Intérieur et Sécurité de veiller à l’inviolabilité du Palais du peuple

Le Premier ministre Silvestre Ilunga Ilunkamba a réuni jeudi 25 juin à la Primature, quelques membres du Gouvernement et responsables des services de sécurité pour une séance de travail avec un seul point inscrit à l’ordre du jour : les troubles aux alentours du Palais du peuple occasionnés par des personnes conducteurs des motos, lundi 22 et mardi 23 juin dernier.

Le Premier ministre a condamné ces actes et a demandé au Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Gilbert Kankonde, de veiller de manière permanente à l’inviolabilité du siège du Parlement et à la sécurité des personnes et des biens.

Traque et mise aux arrêts des fauteurs de troubles

Le Chef du gouvernement a instruit le Vice-premier Ministre de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende, de traquer et mettre aux arrêts les auteurs de ces troubles, d’organiser des poursuites judiciaires contre des personnes déjà aux arrêts et de tous ceux qui sont identifiables comme ayant participé à ces actes de vandalisme.

Selon la Police nationale congolais, dix-huit personnes ont été blessées, dont 15 policiers et 3 manifestants. 4 autres personnes ont été interpellées et deux pilleurs pris la main dans le sac, rapporte Albert Lieke, rapporteur de cette réunion d’urgence.

Il faut noter aussi que l’effigie  du Premier ministre à côté du Palais du peuple a été retirée par ces manifestants au deuxième jour de ces actes de vandalisme alors que la pancarte affichait le message du chef de l’Exécutif sur les mesures barrières contre la pandémie de la Covid-19.

Jacques kalokola

Lire :  Après avoir énervé le chef de l'Etat en conseil des ministres, Célestin Tunda amené chez le PG près la Cour de Cassation

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.