Rva : Bilenge Abdalah accusé de semer la discorde au sein de l’Intersyndicale

Un vrai imbroglio gagne du terrain au sein de la Régie des Voies aériennes, Rva, depuis le lancement des enquêtes préliminaires par le Vice-Ministre, Ministre de la Justice et Garde des sceaux, Tunda Ya Kasende, à la demande du Chef de l’Etat au sein de cette entreprise.

En effet, alors que le Président de la Délégation Syndicale Nationale de la régie des Voies Aériennes projette une assemblée générale avec les trois entités de Kinshasa, le mercredi 27 mai prochain, en vue : « de rendre compte de l’action syndicale menée jusqu’ici et lever l’option pour les perspectives d’avenir », plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer les propos infondés de ce dernier à travers les médias.

Rappel à l’ordre à l’allié de l’employeur

C’est ce que fait remarquer clairement l’Intersyndicale de l’aéroport International dans une correspondance datant de jeudi 21 mai au camarade Président National le rappelant à l’ordre : 

« Camarade Président,

A l’issue de la réunion hebdomadaire extraordinaire tenue ce jeudi 21 mai 2020 par la délégation de notre entité, il a été décidé de vous adresser la présente (cfr liste de présence en annexe) pour des raisons : – il nous revient de constater avec regret que vous vous évertuez à multiplier des déclarations par la voie de la presse écrite et audio-visuelle, parlant au nom de tous les délégués syndicaux, tant nationaux que locaux sans concertation aucune de vos pairs en dépit de plusieurs observations.

Ces déclarations de nature à contredire nos encadreurs, les permanents syndicaux dans une action menée par eux en faveur du personnel de la Rva n’engage pas l’entité de l’aéroport de N’djili.

-Les Travailleurs de l’entité que nous représentons nous chargent de vous rappeler à l’ordre pour ne pas les engager dans des positionnements en faveur de l’employeur ».

Lire :  La LUCHA/Goma réclame la réouverture des enquêtes sur la mort de Luc Nkulula

Tshikapa hausse le ton

L’Intersyndicale de l’aéroport de Tshikapa, par contre est décidée à en découdre avec le comité Bilenge qui lui a infligé une grande gifle de 31 mois de non payement et passe à la vitesse supérieure en annonçant la reprise d’une grève sèche :

«HVI Reprise de la Grève sèche dès ce jeudi 25 mai 2020 pour cause de non-paiement des arriérés des salaires (31 mois) et les salaires du mois de mars au regard de votre correspondance N° RVA/5.2/1547/2019  du 12 août 019 alinéa 3 et 5 et le protocole d’accord dégagé lors de la réunion paritaire du 1er octobre 2019 entre la délégation dépêchée par la Direction générale et l’Intersyndicale locale d’application STOP ».

Acaj dénonce le jeu dilatoire de Ya Kasende

L’Association congolaise pour l’accès à la justice, Acaj, soupçonne le Vice-ministre, ministre de la Justice et Garde des sceaux, Tunda Ya Kasende, de jouer au dilatoire au sujet de l’enquête judiciaire prescrite par le Président de la République, Félix Tshisekedi, sur les actes de détournement des deniers publics allégués à la Rva.

Son président, Me Georges Kapiamba, recommande au Vice- premier ministre et ministre de la Justice de bien vouloir « adresser formellement au Procureur général près la Cour de Cassation l’injonction d’enquêter sur les faits de détournement des deniers publics rapportés par plusieurs sources fiables ».

Selon des sources concordantes, le Dg de la Rva, le tout puissant Bilenge Abdallah, ne jurerait que par un mot d’ordre de son autorité morale devant cette impasse qui pourra le conduire à Makala, où séjournent depuis quelques temps des anciens Directeurs généraux détenus pour détournement.

Lire :  1ère édition de la Foire des Femmes des Médias pour promouvoir les femmes du métier

Jacques Kalokola

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.