Ituri: une attaque des Maï-Maï facilite l’évasion de 15 détenus à Biakato

Les miliciens Maï-Maï du groupe Réveil pour le développent du Congo ont  attaqué en pleine journée de ce mercredi 25 mars, le cachot et le commissariat  de la Police nationale congolaise de Biako en province de l’Ituri.

Selon le commandant du poste de police attaqué, Célestin Kuka, cette attaque a  facilité l’évasion de 15 détenus. La même source ajoute qu’au cours des échanges des tirs, deux personnes ont trouvé la mort, dont un policier.

Sur place à Biakato, plusieurs organisations de droits de l’homme, tout comme les élus, condamnent cette attaque et demandent aux services de sécurité de renforcer les mesures sécuritaires pour traquer ces rebelles. Elles demandent en outre à ces enfants égarés de la république de favoriser la paix en servant sous le drapeau afin de bien sécuriser  le pays.

Cette situation a été à la base d’une psychose dans le chef de la population qui regagne petit à petit la région après des tueries massives des rebelles ADF.

Pour le moment la situation est revenue à la normale.

Azarias Mokonzi/Beni

Lire :  Butembo: Une attaque au commissariat de Mususa fait un mort

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.