Ituri: Des affrontements à Njiapanda entre l’armée et les Maï-maï font 3 morts

3 miliciens Maï-Mamï ont été tués et deux autres blessés lors des affrontements qui ont opposé ce groupe rebelle aux forces armées de la République démocratique du Congo “FARDC” mardi 11 févrie, dans la localité de Njiapanda à l’Ouest de Mangina, en groupement Mabembe, chefferie Babila Babombi, dans le territoire de Mambasa, en Ituri.

Selon la convention pour le respect des Droits de l’homme  CRDH en sigle, qui nous livre la nouvelle, c’est depuis huit heures ce mardi 11 février, que des détonations d’armes lourdes et légères ont été audibles dans cette partie de la province.

Les blessés qui ont été enregistrés lors de ce combat ont été conduits au centre de santé de référence de Mangina, pour des soins appropriés. Pendant ce temps, notre source précise que mêmes des locaux de la PNC Lukaya ont été également incendiés au cours des affrontements.

Pour le moment ce sont des déplacements massifs de la population qui s’observent  dans cette partie en dépit du renforcement des effectifs militaires dans la zone. La population craint des représailles sur elle.

Azarias Mokonzi/ Beni

Lire :  Beni: Alungupa se vide après une attaque ADF qui a fait au moins 13 victimes

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.