Internet black out: « Tous les pays qui sont connectés au câble WACS sont impactés » (ARPTC)

Grosse panne d’Internet sur plusieurs villes de la RDC, jeudi 16 janvier 2020. Le président de l’Autorité de régulation de la poste et de télécommunication du Congo (ARPTC), Odon Kasindi, a expliqué que la coupure d’Internet enregistrée dans plusieurs villes de la RDC jeudi 16 janvier était due à une panne technique qui a touché tous les pays africains connecté à WACS (Système de câble ouest-africain). 

Selon lui, tous les pays qui sont connectés au câble WACS sont impactés par cette coupure. Cette panne est survenue à Limbé, au Cameroun, et touche en plus de ce pays, la RDC, le Gabon et le Congo-Brazzaville. Le rétablissement progressif constaté jeudi après-midi a été obtenu grâce à une redondance de connexion faite depuis l’Angola.

Tous les pays connectés au câble WACS impactés

« Tous les pays qui sont connectés au câble WACS sont impactés par cette situation. Donc, ce n’est pas seulement la République démocratique du Congo, c’est aussi le Congo Brazzaville, le Gabon, aussi d’autres pays membres du consortium WACS. La partie Est de la RDC, là où nous avons la redondance avec les pays voisins en l’occurrence Lubumbashi et aussi Goma, il n’y a pas eu ce problème de connexion. Donc, là il y a la connexion Internet », a expliqué Odon Kasindi.

Le service Internet n’était pas accessible jeudi 16 janvier en RDC depuis le matin dans plusieurs villes du pays. Dans l’Ouest de la RDC, la coupure a été totale sauf auprès de certains opérateurs de téléphonie cellulaire et qui fournissent internet par satellite. Tandis que dans la partie Est les coupures se faisaient par intermittence. La situation commençait à se rétablir en milieu d’après-midi.

Le président de l’ARPTC assure que les investigations sont en cours et des mesures d’accompagnement seront prises dans les jours qui suivent :

« Les contacts ont été pris avec WACS, et les investigations sont en cours. Je pense que la situation ne prendra pas beaucoup plus de temps pour que ça soit rétabli.  Mais dans le futur, en tant que régulateur, nous allons réfléchir pour que le pays ne soit pas seulement connecté sur un seul câble. Je pense que ce sont des mesures qu’on va essayer un peu de prendre plus rapidement possible ».  

Infocongo.net/Radio Okapi

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.