Les FARDC mettent en place de nouvelles stratégies pour consolider leurs victoires

Après la conquête des bastions des terroristes ADF à Beni, l’Etat-Major général des FARDC a mis en place des mécanismes solides pour consolider ses victoires sur l’ennemi dans les différentes zones conquises.

Un centre de coordination des opérations demeure en alerte à l’aide des numéros verts par lesquels les populations peuvent signaler tout mouvement ou planque des criminels. L’annonce a été faite ce mardi 14 janvier par le général Léon-Richard Kasonga, porte-parole des FARDC.

En plus des militaires, a-t-il indiqué, des effectifs des policiers sont renforcés pour mieux sécuriser les populations.

Par ailleurs, concernant les attaques des forces qualifiées de supplétives par l’armée notamment les combattants Maï-Maï, l’Etat-major général affirme que son unique mission demeure la neutralisation et l’anéantissement de toutes ces forces négatives.

« Cette fois-ci c’est la dernière. Nous n’avons plus à reculer. Nous allons écraser, nous allons neutraliser de manière définitive toute unité, toute obligation, toute attitude qui serait apparentée aux ADF et leurs forces supplétives. Parce que c’est ça notre travail. Notre population a trop souffert à l’Est. Cette fois c’est la dernière. Il faudrait que la réalité ADF appartienne au passé. Parce que c’est la mission que nous avons reçue », a indiqué le général Léon-Richard Kasonga.

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.