Martin Fayulu dénonce l’accélération du projet de balkanisation de la RDC

« On a l’impression que le projet de la balkanisation s’est accéléré », a déclaré Martin Fayulu dans un point de presse lundi 13 janvier, à Kinshasa. Le candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018, estime que le projet de la balkanisation de la RDC s’est accéléré.

Complot réalisé à 70 %

Selon ses estimations, le complot de balkanisation de la RDC est jusque-là exécuté à 70 %. Le leader de Lamuka appelle le peuple Congolais à s’indigner et à se lever contre ce complot et contre les tueries perpétrées par les groupes armés dans l’Est du Pays.

« Nous sommes indignés par le projet de balkanisation de notre pays et nous voulons dire que nous sommes contre ce complot. Nous marchons pour que tout le monde sache que le peuple congolais ne laissera jamais son pays être balkanisé. On a l’impression que la balkanisation s’est accéléré, le processus s’est accéléré. Il faut l’arrêter vite. Apparemment les auteurs n’arrêtent pas, ils continuent. Il faut les arrêter », a dénoncé Martin Fayulu, qui a en outre affirmé que le plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo est prévu en deux étapes.

Balkanisation en deux étapes

C’est une balkanisation par étape. On va d’abord faire une balkanisation économique et puis la balkanisation physique“, a déclaré Martin Fayulu.

En parlant de la balkanisation économique, Martin Fayulu a pris l’exemple de la ville de Goma où la population exerce les activités de commerce avec le Rwanda. “Vous avez des gens qui sont à Goma, ils commercent beaucoup plus avec le Rwanda… On veut isoler toute cette région là avec Kinshasa, pour que les gens disent pourquoi nous devons toujours dépendre de Kinshasa“, 

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.