Kinshasa : le gouvernorat prend en charge les victimes des pluies et oublie la part des assureurs

Le gouvernorat provincial de Kinshasa a annoncé vendredi 29 novembre d’accélérer les opérations de secours et de prise en charge totale des familles des victimes des pluies diluviennes du 26 novembre dans la commune de Lemba.

Dans un communiqué rendu public par le vice-gouverneur de Kinshasa, Néron Mbungu, il s’est engagé à proposer la prise en charge des frais liés à la conservation des corps des victimes desdites intempéries dans les morgues avant leur inhumation.

L’autorité urbaine s’est engagée par ailleurs à prendre en charge les soins médicaux en faveur des blessés dans un délai non formellement mentionné dans son message.

Il l’a indiqué à l’issue d’une visite d’inspection effectuée sur l’avenue Kianza où une partie du pont reliant la commune de Lemba et celle de Ngaba est coupée et au quartier Livulu des suites d’une érosion.

Il s’est agi du terrain “Mefe” et “Livulu”, tous deux situés dans la commune de Lemba. Dans ce cadre, le vice-gouverneur a appelé les Kinois affectés par les dégâts causés par cette dernière pluie à ne plus regagner leurs habitations.

En réaction, des sources indiscrètes ont noté le manque de collaboration de l’hôtel de ville de Kinshasa vis-à-vis des sociétés professionnelles du secteur des assurances spécialisées dans les opérations d’indemnisation des victimes.

Des mêmes sources, il revient que le secteur des assurances devait proposer un règlement exceptionnel des dommages collatéraux encourus par tous les sinistrés des intempéries du 26 novembre.

Egalement, poursuit-on, les assureurs seraient, de part des normes qui régissent le secteur, des personnes très bienveillantes et prêtes à accepter d’offrir des services appropriés étant donné que des dégâts matériels ont été très considérables.

La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle permet entre temps aux victimes ayant un contrat d’assurance de dommages (multirisques habitation) d’être indemnisées pour les dommages matériels dus aux dégâts causés par la pluie.

Le vice-gouverneur de la ville avait fait état d’un bilan lourd. Les habitants de Lemba ont trouvé la mort dans des érosions et effondrements de maison dans leurs sommeils de nuit.

Les dégâts matériels et humains sont vraiment énormes, avait ajouté Néron Mbungu, affirmant être lui-même présent dans les communes touchées depuis 4 heures locales (3 heures GMT).

Raymond Befonda

Leave a Reply

Your email address will not be published.