Bientôt  un  QG des FARDC  à Beni

La situation qui prévaut à Béni dans la province du Nord-Kivu a préoccupé au plus haut point la plus haute autorité du pays, qui a décidé d’installer un QG avancé des FARDC à Beni.

En effet,  le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi en sa qualité de commandant suprême des FARDC et de la police nationale congolaise  a convoqué une urgente réunion du conseil de sécurité lundi à la cité de l’Union africaine, élargie à la Monusco, représentée par la représentante du secrétaire général des Nations-unies en RDC Madame Leila Zirougui, pour faire le point de la situation sécuritaire dans cette partie du territoire national. 

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a fait appel au  Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité, Gilbert Kankonde, au ministre de la Défense, Aimé Ngoy Mukena, au numéro 1 de l’Agence  Nationale de Renseignements, au Chef d’EMG des FARDC, à Son Conseiller spécial en matière de sécurité et aux Chefs de corps de l’armée et de la police. 

Un seul point était à l’ordre du jour, la situation sécuritaire préoccupante en dans la ville de Béni afin d’arrêter de nouvelles stratégies pour faire revenir le calme dans ce coin de la République. 

A l’issue de la réunion de quelques heures, deux principales résolutions ont été prises: l’installation d’un quartier général avancé des forces armées à Béni et la mise en œuvre d’opérations conjointes entre l’armée nationale et la Monusco afin d’assurer la paix et la sécurité à la population civile de Béni. Pour rappel la population s’est réveillée lundi 25 novembre, avec des pleurs à la suite des tueries sauvages perpétrés par les rebelles Adf en débande à la suite de l’offensive généralisée que mènent les Fardc.

Leave a Reply

Your email address will not be published.